Wikirise

Nouvelles

Tennis : pour jouer à l’Open d’Australie, il faudra bien être vacciné

Le Melbourne Park, lors de la finale de l’Open d’Australie entre Novak Djokovic et Daniil Medvedev, en février 2021. Le Melbourne Park, lors de la finale de l’Open d’Australie entre Novak Djokovic et Daniil Medvedev, en février 2021.

Joueurs, encadrement, public… « Tout le monde devra être vacciné » contre le Covid-19 pour participer et assister à l’Open d’Australie, à Melbourne en janvier 2022 (du 17 au 30). Craig Tiley, le directeur du tournoi de tennis, premier Grand chelem de la saison, l’a confirmé samedi 20 novembre.

« Cela a été dit clairement, quand le premier ministre (de l’Etat de Victoria, Daniel Andrews) a annoncé, il y a quelques semaines, que pour participer à l’Open d’Australie, pour venir dans l’Etat de Victoria, il faudra être totalement vacciné », avait précisé un peu plus tôt Craig Tiley.

Selon le directeur du tournoi, côté masculin, l’Espagnol Rafael Nadal et le Russe Daniil Medvedev prévoiraient d’être présents en janvier à Melbourne, tout comme l’Australienne Ashleigh Barty et la Japonaise Naomi Osaka côté féminin. Craig Tiley a également dit avoir parlé au téléphone ces derniers jours avec l’Américaine Serena Williams qui, elle aussi, aurait programmé son déplacement en Australie.

La question reste posée en revanche en ce qui concerne le Serbe Novak Djokovic, tenant du titre (et neuf fois vainqueur) en Australie. « Nous aimerions voir Novak ici. Mais il sait qu’il doit être vacciné pour pouvoir jouer », a déclaré Craig Tiley. Or, le numéro un mondial, qui a pris position contre le vaccin, a toujours refusé de dire s’il était lui-même vacciné ou pas.

Novak Djokovic a reçu un soutien inattendu ces derniers jours. L’Australien Nick Kyrgios, qui, habituellement, est toujours très critique vis-à-vis du Serbe, a déclaré, mardi 16 novembre dans un podcast, qu’il « n’est pas bien, moralement, de forcer quelqu’un à être vacciné ». « Je ne pense pas qu’il est juste de forcer quelqu’un (à être vacciné) et de dire” Tu ne peux pas venir jouer ici parce que tu n’es pas vacciné” ».

« C’était inattendu, vu ce qu’il a dit de moi dans le passé, a réagi Novak Djokovic. Mais, cette fois, je suis évidemment d’accord avec lui. La liberté de choisir est essentielle pour chacun d’entre nous. Ça vaut pour moi ou pour tous les autres ».

Le Monde avec AP

Cliquez pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Laisser une réponse

LE PLUS POPULAIRE

To Top